HANNI EL KHATIB-13

Live Report : Hanni El Khatib + Coming Soon – L’Autre Canal // 24 février 2012

En sortant du concert d’Hanni, on peut se demander pourquoi on avait aimé le disque. En réécoutant « Will The Guns Come Out » je suis rassuré, c’est un bon album. Hanni est fort en reprise et le son garage est y distillé avec intelligence. De bons arrangements, pas trop présents, mais qui relèvent la sauce.

Coming soon était déjà venu à Nancy quand l’âge de certains de ses membres avoisinait les 14 ans. Qu’importe si la moitié d’entre eux ne doivent pas être majeur aujourd’ hui, la valeur n’attend pas le nombre des années. Le chanteur à une très bonne voix, c’est en place, maîtrisé, avec des relents de Smiths, et les années new wave en filigrane… Mais bon sang les gars, qu’est ce que vous pouvez être ennuyeux à regarder vos pompes ! Entre l’autisme et Marcel et son Orchestre, on doit pouvoir trouver un terrain d’entente non ? On tient quatre morceaux par respect pour les artistes, et on retourne au bar. Même pas soif !

La guitare électrique résonne et nous hâtons le pas vers la petite salle de l’Autre Canal. Surprise : Hanni est un duo  guitare/ batterie. Présentation: « I am hanniwelkateb ». Prononcé en américain ça sonne vachement moins arabisant. Bref, il est tatoué, gominé et vient de California. Il n’y avais pas que des bonnes choses véhiculées sur sa présence scénique lors des festivals d’été, mais il semble que le californien ait progressé. Il bouge bien, manie le manche avec dextérité et tente parfois une petite communication en français avec le public. Tout ça est fort sympathique mais ne décolle jamais vraiment. Et puis qu’est ce que c’est que ce son ? Monsieur Kathib est venu avec son ingé perso qui a du apprendre le métier avec l équaliseur de chez I tunes… rien ne ressort, c’est plat. Au bout d’un moment, on commence à se dire que ce serait des potes dans un café on serait plus enjoué et on irait même jusqu’à avouer que « les mecs ont du potentiel » mais là, à 20 euros la place ça chiffre un peu pour une telle prestation. Fin du concert, rappel de 2 titres. Bonsoir. Il est l’heure. A la ricaine quoi !

Hanni est quand même cool, on le retrouve au bar, il vient vendre ses disques (10 euros le single vynil !!!) et papoter avec les fans. Je me demande si j’ai quelque chose à lui demander. Ah si « aime t-il les sucettes à l’anis Hanni ? » mais je crois que ça ne va pas le faire rire.

Site Officiel 

Crédit photo : Arnaud Martin

Retrouvez la programmation de l’Autre Canal

1 Comment

  1. Fab

    tro cool les vynil à la sorti, jen ai eu un

Leave a Comment