computers (1)

The Computers – This Is

 

Qualifié à la hâte de “petits cousins de Jim Jones Revue” ( pour leur nationalité britannique on suppose) The Computers est le groupe d’énervés qui monte… et fait monter l’adrénaline.

Après quelques singles (déjà épuisés), les Computers signent sur Fierce panda en 2008, un maxi « you can’t hide from.. » qui pose déjà les bases de leur entreprise de démolition. Leur nouvel album «  this is..  » sur One Little Indian, le label londonien, ne change rien à la donne et garde la même ligne de conduite (à gauche et sous amphèt ?!). Le concept est simple et rodé : tout à fond, parfois trop. Habillé comme les Hives (pour le moment dress code blanc), cheveux gominés, diablotins montés sur ressort et sirène de pompier en guise de vocalises, le groupe, véritable tsunami anglais, tente de rivaliser avec son homologue asiatique de sinistre mémoire en balayant tout sur son passage. Vénérant à la fois le hardcore de Minor threat et le rock’n'roll de Chuck Berry, les morceaux sont des grenades teigneuses envoyées à la face des auditeurs. Un show case au Luxembourg aura permis de tester le groupe en live : 20 minutes pour convaincre et donc 20 minutes de déhanchements épileptiques, au risque de gaver. Car là est le problème qui peut s’avérer gênant à la longue : ils en font trop. Si les hurlements de loup garou remuent le rocker de base, ils risquent aussi de lasser.

Mais ne boudons pas notre plaisir coupable. Pour une fois que nous avons un groupe de rock’n'roll, un vrai, qui se démène sans compter, rendons lui hommage et prêtons lui attention.

1 Comment

  1. Plugged

    Si vous voulez les voir, ils joueront au 114 le 6 mai prochain !

    https://www.facebook.com/events/233578920082323/?ref=ts

Leave a Comment